PRESENTATION DE L'ASSOCIATION

enfants dans une salle de jeux
Le Groupe Franco Africain d’Oncologie Pédiatrique est une association médicale, fondée en 2000 par le Pr Jean Lemerle. Après une carrière reconnue dans le développement de la cancérologie en France et dans le monde, il a entrepris la création d’un groupe de travail pour développer la prise en charge du cancer de l’enfant en Afrique avec une vision : « Les enfants africains atteints de cancer peuvent et doivent être soignés efficacement en Afrique, par des équipes africaines ».
Alors que dans les pays développés, les enfants bénéficient de chances significatives de guérison atteignant 75 à 80%, les enfants des pays en voie de développement continuent de mourir massivement par manque de moyens, manque d’offre de soins qualifiés et à cause de dysfonctionnements du système de santé. Pourtant 8 cas de cancer pédiatriques sur 10 apparaissent dans ces pays. Ainsi, en Afrique francophone sub-saharienne, on recense 10 000 nouveaux cas de cancers par an chez les enfants de moins de 15 ans.*
C’est dans ce contexte que le GFAOP a permis, en 16 ans, l’ouverture de 20 unités hospitalières spécialisées en cancérologie pédiatrique dans 16 pays d’Afrique.
Ces unités pilotes ont les compétences et les moyens de prendre en charge les enfants atteints de cancers selon des procédures diagnostiques et thérapeutiques adaptées au contexte local grâce aux actions du GFAOP orientées dans ces directions :
  • L’aide à la mise en place d’unités de soins
  • La formation du personnel médical et paramédical
  • La mise au point de protocoles, de meilleurs pronostiques et l’envoi de médicaments pour les 5 types de cancers les plus fréquents en Afrique
    • Lymphome de Burkitt
    • Néphroblastome
    • Leucémie Aigüe Lymphoblastique
    • Rétinoblastome
    • Maladie de Hodgkin
  • L’accompagnement des familles avec un soutien psychologique et matériel (fonds de soutien, Maisons des parents)
  • La sensibilisation des institutions, des autorités locales, des professionnels et des populations
enfant au regard pénétrant
En 16 ans, ce sont plus de 8000 enfants qui ont déjà été soignés en Afrique sub-saharienne, avec des taux de guérison qui peuvent atteindre 54 à 70% selon les types de cancer. Le GFAOP a donc démontré qu’il était possible, même dans des conditions difficiles, d’offrir aux enfants des soins adaptés lorsque l’engagement s’inscrit dans la durée. Il s’agit d’un véritable message d’espoir!
Visite d'une nouvelle unité pilote
Le GFAOP, fort de son expérience et de son savoir-faire se doit de continuer à œuvrer à sa manière pour un monde plus équitable. Un des défis majeurs est le développement des compétences africaines afin de pérenniser et développer les soins. La création de l’Ecole Africaine d’Oncologie Pédiatrique pour le diagnostic et le traitement des cancers et la création du diplôme franco-marocain de cancérologie pédiatrique (DUCP) ont eu pour objectif de répondre à ce défi. Plus de 240 médecins et infirmiers ont déjà été formés à l’oncologie pédiatrique.
Aujourd’hui, le GFAOP est l’organisme de référence des cancers de l’enfant en Afrique francophone. Un plan de développement à 10 ans de l’oncologie pédiatrique a été mis en place. Avec toutes les équipes, nos objectifs pour 2025 sont :
  • Accueillir plus de 3000 puis 6000 enfants par an (soit 25% puis 40% des enfants malades alors que n’en accueillons que 15% aujourd’hui) en ouvrant de nouvelles unités dans de nouveaux pays
  • Prendre en charge les enfants plus tôt, en travaillant sur l’information et la sensibilisation en s’adressant en particulier aux mamans
  • Former plus de personnel, 80 puis 120 personnes par an
  • Créer un fond d’aide destiné aux familles les plus démunies afin qu’elles n’abandonnent pas le traitement de leur enfant
  • Adosser une Maison des parents à chaque unité de soins
Grâce à l’engagement des équipes médicales du GFAOP, au soutien apporté par les institutions, les autorités, les partenaires et la société civile, ce qui semblait encore impossible devient réalité : les enfants atteints de cancers en Afrique peuvent eux aussi avoir accès aux soins.
Le GFAOP est une association médicale et n’a pas vocation à prendre en charge le traitement des enfants hors de leurs pays d’origine.
* pour les 18 pays représentant 280 millions d’habitants (sur la base d’une incidence de 85 nouveaux cas/an/million d’enfants de moins de 15 ans, Cancer in Children, in «The Cancer Atlas »2ème édition , The American Cancer Society, 2014)

contact@gfaop.org | +33(0)1 42 11 65 60

GFAOP - Gustave Roussy - 114, rue Edouard Vaillant 94805 Villejuif Cedex - France
Cancer Campus Gustave Roussy